• HYPER DENSITĒ HORIZONTALE

    BONDY ∙ CANAL DE L'OURCQ

    JUILLET 2013  ENSA PVS ∙ PROJET DE FIN D'ĒTUDES ∙ FĒLICITATION DU JURY
    PROGRAMME  223 LOGEMENTS + ĒQUIPEMENTS + ACTIVITĒS
    Comment concilier la forte densité, la proximité des services urbains et l'engouement pour le modèle pavillonnaire? A cette problématique urbaine toujours d'actualité, le projet répond par le développement et l'adaptation d'un système architectural théorique sur un site bien réel, en banlieue parisienne à Bondy. Ce travail est né d'une recherche typologique autour du logement individuel, bas et dense, inspirée des architectures vernaculaires, notamment méditerranéennes, et des projets expérimentaux qui, au cours du 20eme siècle, cherchèrent à les réinterpréter. Télécharger la fiche PDF
  • CITĒ JARDIN 2013

    SAINT-DENIS / AUBERVILLIERS ∙ CANAL DE SAINT-DENIS

    JANVIER 2013  ENSA PVS ∙ MASTER
    PROGRAMME  CITĒ JARDIN
    Mixité absolue des fonctions et des usages, hyper densité, intégration de la nature à toutes les échelles et à tous les degrés d'intimité forment le cahier des charges de cette recherche prospective pour une cité-jardin du futur. Etalé sur un site de plus d’un kilomètre de long, sur d'anciennes emprises industrielles entre Saint-Denis et Aubervilliers, le projet résulte de la prolifération d'un système unique, regroupement centripète de douze appartements duplex autour d'une cour centrale permettant l'accès aux logement depuis la sous-face. Cette unité de base est multipliée pour constituer de vastes "plaques" de logement sous lesquelles on pourra intégrer commerces, bureaux, équipements, halls d'accès et parcs de stationnement. Un travail formel sur une trame complexe mêlant hexagones et carrés permet d'offrir au projet une identité visuelle forte ainsi qu'une plus grande souplesse pour son implantation dans le site. Télécharger la fiche PDF
  • CAMPUS DES ARTS

    PANTIN ∙ CANAL DE L'OURCQ

    JANVIER 2012  ENSA PVS ∙ MASTER
    PROGRAMME  PLAN URBAIN D'UN CAMPUS DES MÉTIERS DE L'ARTS ET DE LA CREATION + ÉQUIPEMENTS + LOGEMENTS + ACTIVITÉS
    Dans la continuité des grands équipements culturels déjà présents le long du canal de l'Ourq à Paris et à Pantin, l'occasion était grande de projeter sur le site exceptionnel du port de Pantin un campus urbain des métiers de l'art et de la création. Le site, partagé entre des entités d'échelle territoriale (canal, réseau ferré, emprise industriel) et d'échelle locale (rue, mail piéton, logements pavillonnaires), offrait également l'opportunité de concilier en un même lieux deux univers antinomiques dont la rencontre est bien souvent responsable des fractures urbaines. Le projet urbain mêle donc les grands équipements de portée territoriale à des ilot de logement pavillonnaire et intermédiaire dense qui contribueront à la continuité de la vie locale. Ce mélange est appuyé par une stratégie permettant de rendre le site inaccessible à la voiture et par des règles de prospect bas unifiant équipement et logement dans un paysage portuaire préservé et ouvert au plus grand nombre. Télécharger la fiche PDF
  • AUSTERLITZ 2

    PARIS ∙ EN TETE DE L'AVENUE DE FRANCE

    JANVIER 2010  ENSA PVS ∙ MASTER
    PROGRAMME  GARE + PROJET URBAIN
    Dans le prolongement de l’avenue de France, entre le boulevard Massena et le périphérique, sur le faisceau ferroviaire de la gare d’Austerlitz, l’opportunité de concevoir un nouveau quartier articulé autour d’un organe gare/échangeur est grande. L’enjeu du projet est de permettre la cohabitation, l'échange fluide entre les entités d’échelle territoriale et celles d’échelle urbaine. Le plan est centré sur un échangeur inter-modal permettant une triple connexion : la gare à l’avenue de France, l’avenue de France au périphérique et le périphérique à la gare. Une tour mêlant commerces, activités, logements et bureaux surmonte le tout et marque le territoire. La figure formée par cette «super-porte» dicte une morphologie urbaine au reste du site : la voirie lui répond en écho et la densité augmente à mesure que l’on s’approche du parvis central. Les masses bâties quant à elles reprennent la logique linéaire de la ceinture rouge parisienne. Télécharger la fiche PDF
  • IMMEUBLE MIXTE

    PARIS ∙ RUE DU CHEVALERET / RUE DE TOLBIAC

    MARS 2008  ENSA PVS ∙ LICENCE
    PROGRAMME  LOGEMENTS + BUREAUX + ACTIVITĒS
    Au croisement du nouveau quartier Massena et de l’ancien 13eme arrondissement, Sur 1200 m2 de surface au sol, l'immeuble prévoit 2800 m2 SHON de logements sociaux et l’équivalent de bureaux et locaux pour PME, ainsi que 50 places de parking souterrain. La parcelle est à cheval sur 2 nivaux de voiries distantes de 6,5 mètres. L’idée est donc de créer un élément de liaison fort entre les deux quartiers parisiens antinomiques qui jouxtent la parcelle en donnant en partage à l'espace public la vue et la lumière du coeur d’îlot par des jeux de transparences. Télécharger la fiche PDF
  • DŌJŌ

    PARIS ∙ PARC DES BATIGNOLLES

    MARS 2007  ENSA PVS ∙ LICENCE
    PROGRAMME  DŌJŌ
    A l'origine, le dojo est un lieu sacré et clos répondant à des règles strictes. Même si aujourd’hui la pratique des sports de combat s’est démocratisée, il n’en reste pas moins un lieu d’apprentissage qui se doit d’être identifié. Le parti architectural consiste donc à sanctuariser le bâtiment sans qu’il paraisse hermétique à son environnement. Une boîte en Profilit opalescent permettra de marquer la frontière et de créer le mystère en laissant deviner une activité intérieure. Cet effet est renforcé par un jeu de lames de bois de différentes opacités plus ou moins éloignées de la paroi de verre. Le Dojo est également mis en scène par l'effet d’une reflecting pool intégrant un parvis. A la manière des constructions japonaises, des effets de seuil se succèdent pour révéler peu à peu le coeur du projet. Deux ponts enjambent tout d’abord le bassin puis l’on pénètre dans l’entrée du dojo, zone d'ombre entre deux lieux de lumière. Télécharger la fiche PDF
  • BASE NAUTIQUE

    HAUTE NORMANDIE ∙ PORT DE VENABLES

    FĒVRIER 2007  ENSA PVS ∙ LICENCE
    PROGRAMME  BASE NAUTIQUE
    Sur le lac de Venables (communiquant avec la Seine à mi-chemin entre Paris et le Havre) dans un site naturel extrêmement préservé, est envisagé la construction d’une base nautique afin de développer les loisirs déjà pratiqués en ce lieu. L’emplacement choisit se situe au-dessus de la zone inondable en amont du lac et du petit port. Il se développe dans la longueur face à la vue. Conçu en bois sur un plan simple, l’équipement est un lieu de transition entre le parking et le port. Il communique aussi avec la rampe de mise à l’eau et le port à sec. Seul effet, la toiture constituée de trois paraboloïdes hyperboliques danse dans le paysage vallonné. Télécharger la fiche PDF
  • PAVILLON D’EXPOSITION


    OCTOBRE 2006  ENSA PVS ∙ LICENCE
    PROGRAMME  PAVILLON D'EXPOSITION POUR UN INDUSTRIEL VERRIER
    Fait de verre et d'acier, Le pavillon constitue l’exposition en elle-même grâce à son caractère technique inattendu. Il se développe en un ruban qui formera aussi bien les parois, le toit et le sol permettant de générer les trois volumes du programme (l’espace d’exposition, l’accueil et la zone V.I.P). La structure est prisonnière de deux surfaces de verre afin de créer une enveloppe continue aux propriétés bioclimatiques. Télécharger la fiche PDF
  • MAISON Ā CLAMART

    HAUTS-DE-SEINE ∙ CLAMART

    JUIN 2006  ENSA PVS ∙ LICENCE
    PROGRAMME  MAISON FAMILIALE + LOCAL PROFESSIONNEL
    Situé à Clamart, ville pavillonnaire de la banlieue parisienne, la parcelle, tout en longueur avec une pente de 6 %, est privée d’une grande part d’ensoleillement direct par un large pignon mitoyen au sud. La maison se développe donc dans la longueur afin de tenir pignon sur rue et de chercher la lumière de part et d’autre de la maison voisine. Sur trame carrée, elle est modelée dans toute son épaisseur de manière à créer des espaces extérieurs de différents statuts et à apporter la lumière dans les différents espaces de vie. Télécharger la fiche PDF
  • MAISON CAP-CORSINE

    HAUTE CORSE ∙ ROGLIANO

    MAI 2006  ENSA PVS ∙ LICENCE
    PROGRAMME  MAISON DE VACANCES
    Durant l'été, dans les montagnes du Cap Corse, il est tentant de vivre au dehors. La maison à donc été conçue pour qu'intérieur et extérieur soit intimement mêlés. Côté montagne, une partie tellurique faite de larges murs de serpentine (la pierre locale) qui ancre l’ensemble dans le site. Côté mer, face à la vue, une partie légère délicatement posée dans son environnement avec de larges débords de toiture et une structure fine en acier. En décomposant progressivement ces éléments d'architecture dans le site, les limites semblent s’estomper... Télécharger la fiche PDF